Martin Luther et le Traité de la Liberté du Chrétien (2ème Partie)

book

Luther définit l’homme, non plus par rapport à lui-même ou par rapport à ses qualités propres, mais par sa relation vis-à-vis de Dieu ; en un mot par sa foi. Car c’est dans la foi seule que l’homme peut vivre toute la révélation de la Parole de Dieu concernant son existence. C’est ce qui va donner à son existence sa valeur et sa dignité, lui conférer une véritable identité. Ainsi l’homme est défini non pas comme un être qui parle, mais plutôt comme un être qui répond. Sa parole est une réponse à un autre qui s’adresse à lui.

Lire la suite